Fyah Max

L’aventure musicale de Fyah Max (interprète, auteur, compositeur) dans le monde du reggae débute aux Etats-Unis. A 16 ans, il finit meilleur joueur lors d’un camp de Basket-Ball et il en fut récompensé par un voyage aux Etats-Unis. Fyah Max rencontre alors de nouveaux amis dont Tony Parker, encore inconnu du grand public. C’est à cette occasion qu’il fréquente des rastas Américains et découvre l’univers du reggae.

En 2003, Fyah Max rejoint le groupe « Spirit Revolution » sous le nom d’Irie Max. C’est lors d’un voyage en Jamaïque que Jah Mason (chanteur de reggae Jamaïcain) lui attribue le surnom de Fyah Max. « Fyah » vient du patois Jamaïcain signifiant « Feu » dont le symbole est l’énergie dans la culture Rasta. Cela fait référence au caractère énergétique de la musique reggae que propose Fyah Max.

 

spiritrevolution

 

Spirit Revolution connait de nombreux succès notamment avec l’album « Time has come » labélisé par One Drop. Ce dernier s’écoule à 1 500 exemplaires en deux mois : le groupe est récompensé par le prix  de la Révélation de l’année 2012 du site Reggae.fr. Il se produit au festival Rototom en Espagne (le plus gros festival Reggae d’Europe), au Parc Expo de Colmar et en première partie de Danakil, Capelton, Broussaï, Alpha Blondy etc., tous des groupes reconnus de la scène Reggae.

 
5398
 

Actuellement, Fyah Max veut développer une carrière solo ! Le projet d’album « Warn di World » est né en 2010 suite à la rencontre avec Manjul (instrumentaliste Reggae) au Mali. Fyah Max développe un son plus Roots et veut explorer le Reggae revival… Un album qui veut se montrer provocateur et revendicateur !

Découvrez le projet Warn di World ici.

Fyah 2

Fyah Max sur les réseaux sociaux :

Facebook, Twitter, Instagram

Laisser un commentaire

*